Reinhold & Partners |

Alain Reinhold, le partenaire des gérants de portefeuille – Agefi 28-05-2015


Le fondateur de Reinhold & Partners accompagne les « asset managers » et gérants alternatifs à chaque étape de leur projet.

 

La vie est une série de hasards », lance Alain Reinhold du haut d’une vie professionnelle bien remplie. A bientôt 68 ans, cet homme aux abords timides a su néanmoins emprunter les bons chemins.

 

Aujourd’hui à la tête du cabinet de consultants Reinhold & Partners, entièrement dédié à l’industrie de la gestion d’actifs, Alain Reinhold aime à se définir comme « un gestionnaire du risque ». D’ailleurs, même sur un bateau, sa passion, il avoue anticiper tous les scénarios pour conjurer le mauvais sort. Un trait de caractère qui lui viendrait de son expérience passée à la Banque de Gestion Privée (BGP) – groupe Crédit Agricole – qu’il intègre en 1988 en qualité de responsable du back-office, de la gestion des risques et de l’analyse des coûts. « C’est à cette époque que j’ai dû apprendre ce qu’étaient des options sur taux et actions afin d’en comprendre le fonctionnement », se souvient-il. Une connaissance qui lui permet de prendre la tête du GIE Transboard, qui fournissait à la banque et à trois filiales des prestations en matière de gestion de risques et suivi administratif. La suite de l’aventure le mène à Hong Kong où il prend la tête d’une autre filiale du groupe.

 

En 1998, c’est le retour en France pour relever un autre défi : celui de moderniser la réglementation et l’organisation de la Bourse de Lituanie, sous la casquette de consultant détaché chez CA Consultants. Un an plus tard, il s’attelle à un nouveau pari : rejoindre Erich Bonnet, rencontré chez BGP, alors en pleine création d’ADI Alternative Investments. « Il m’a confié la mise en place de la structure administrative de cette société tournée vers la gestion alternative, se rappelle-t-il. J’ai rencontré des tas de fournisseurs, d’administrateurs, de ‘prime brokers’, d’avocats… et passé beaucoup de temps avec le régulateur notamment sur les problèmes de valorisation d’instruments complexes et de gestion des risques associés. »

 

En 2008, à 60 ans, l’heure de la retraite carillonne comme la promesse de réaliser enfin un rêve : naviguer sur tous les canaux d’Europe. Mais il n’est pas homme à lâcher la barre. Contacté par Bertrand Gibeau, alors directeur technique de gestion au sein de l’Association française de la gestion financière (AFG) qui souhaite ardemment travailler à ses côtés, il dit momentanément « au revoir aux canaux ». En 2008, il crée le cabinet de conseil Reinhold & Partners, une singularité dans le paysage français. Il regroupe les deux hommes que 30 ans séparent, Valérie Hagoort, établie à Amsterdam tout juste sortie de Citco, un important administrateur de fonds et Simon Brock installé à Hong Kong. Cet Anglais vivant sur l’île depuis 1987, trader pour son propre compte, « nous donne accès au marché asiatique », relève Bertrand Gibeau. Un gérant asiatique souhaite vendre son expertise en Europe ? Simon Brock le présente à ses associés.

 

Partout dans le monde
Car leur objectif est simple et large à la fois : « Aider les gérants français et étrangers à se lancer ou à créer des fonds, ici en France ou ailleurs », résume Bertrand Gibeau. Le cabinet propose de tout faire, à l’exception de la levée de capitaux et de la gestion de portefeuille. En cas de lancement d’une société, le premier contact consiste à « dessiner » le projet du gérant. Profil des talents à recruter, objectif de commercialisation… tout est jaugé, discuté, jeté sur le papier pour élaborer le dossier qui sera déposé auprès du régulateur local. Les consultants accompagnent le gérant à chaque rendez-vous.

 

Le choix géographique de la structure relève d’une stratégie large qui englobe aussi bien les souhaits de vie des fondateurs que l’épineux sujet de la fiscalité des entreprises. Les atouts de Londres, Paris, Luxembourg… sont mis en balance. Le monde est « découpé » en fonction de l’expérience des uns et des autres. Alain Reinhold possède une connaissance fine des places offshore comme l’Irlande, les îles Caïmans, Jersey, Guernesey. Bertrand Gibeau couvre la France et le Luxembourg. Quant à Valérie Hagoort, son bilinguisme et sa connaissance parfaite de la place néerlandaise, « située à seulement 500 km de Paris et pourtant mal connue », font d’elle un interlocuteur de choix sur ce pays, mais également sur les destinations offshore comme Jersey, British Virgin Island, les îles Caïmans…

Quant à la création d’un véhicule de gestion, elle s’inscrit aussi dans des échanges nourris avec le gérant : mise en place ou non d’une couverture devise en vue de toucher une catégorie d’investisseurs, choix de la fréquence de la valeur liquidative – « la liquidité est un critère apprécié par les investisseurs français, mais peu recherché par les anglo-saxons », précise Bertrand Gibeau –, tout est passé en revue. Une fois les prospectus rédigés, s’ensuivent les discussions avec le régulateur du pays où sera agréé le fonds.

Gouvernance
Mais l’histoire ne s’arrête pas là puisque les associés peuvent être missionnés pour trouver les prestataires (prime brokers, dépositaires et autres administrateurs) et négocier les prix au vue des actifs confiés ou ambitionnés. D’ailleurs, l’un des projets des associés serait de constituer une Sicav luxembourgeoise pour permettre aux petits gérants d’y enregistrer leur expertise sous la forme d’un compartiment, afin d’obtenir un prix « de groupe », négocié auprès des différents prestataires.

Les missions se font également au coup par coup. La due diligence opérationnelle, par exemple, est particulièrement affectionnée par Valérie Hagoort. « Nous avons mis en place un questionnaire d’une cinquantaine de pages dont l’objectif est d’identifier et de quantifier les risques et opportunités opérationnels qui pourront impacter la valeur d’une Sicav », explique-t-elle. Un service que peuvent demander des multigérants avant de sélectionner un nouveau sous-jacent, mais également un gestionnaire dans le cas du rapprochement avec une autre entité. Auquel cas Alain Reinhold intervient plus largement : « J’analyse les chiffres, le business… de la société cible. Et n’hésite pas à me rendre sur place. Car dans ces métiers, la valeur d’une entreprise, c’est celle des hommes qui la constituent, les investisseurs pouvant sortir en quelques minutes et faire rapidement mentir les chiffres. »

 

La description du savoir-faire de ces consultants serait incomplète sans évoquer une expertise : celle d’administrateur indépendant. Représenter les porteurs de parts au board d’une Sicav suppose de vérifier et signer tous les contrats avec les prestataires, de veiller au strict respect de la lutte antiblanchiment et donc de valider les process de transfert d’argent, les comptes du fonds… Simon Brock dédie son temps à cette mission. Une activité qui répond notamment à une disposition fiscale qui soumet à l’impôt sur les sociétés les Sicav caïmanaises dont la majorité des membres du board seraient situés en Europe. Hong Kong est donc la solution. Alain Reinhold et Bertrand Gibeau siègent au conseil d’administration d’une quinzaine de véhicules. Une activité sur laquelle ils souhaitent monter en puissance.

 

Son parcours
Alain Reinhold, 67 ans.
Ecole supérieure de commerce.
1973-1978 : chef de projet, Banque Nationale de Paris.
1978-1986 : directeur administrateur de Groupe, Banque Nationale de Paris.
1986 : secrétaire général, Banque Nationale de Paris Bail.
1987-1988 : secrétaire général, Banque Natiotrésorerie.
1988-1989 : directeur département des marchés financiers, Banque de Gestion Privée.
1989-1991 : directeur, responsable de l’audit interne, Banque de Gestion Privée.
1992-1994 : administrateur, directeur général, GIE Transboard.
1994-1998 : vice-président, Agri-AM (Tapei), puis président-directeur général, Euro Pacific Advisers (Hong Kong).
1998-1999 : directeur-conseiller du président, BGPI.
1999-2008 : directeur exécutif, ADI.
Depuis 2008 : président-directeur général, Reinhold et Partners.

 

http://www.reinholdpartners.com/wp-login.php?action=rp&key=heO2y3s2RJAxTvCNvXL8&login=sabine

· · · · · · · · · · · · · · · · ·

<<

>>